Vers un Musée...

Une grande quantité de dons provenant du Grand Ouest de la France, l’idée d’une présentation permanente définitive se fait de plus en plus attendre.

De très nombreuses démarches furent nécessaires avant que le choix de Montville soit approuvé. La commune de Montville située à 15 km de Rouen se trouve dans un site touristique en pleine expansion.

A partir de 1990, Monsieur André MARTIN, Maire de Montville et Vice-Président du Conseil Général se propose d’accueillir le futur musée. La décision prise, un concours d’architecte est lancé. Le projet retenu intègre les contraintes des collections, en particulier la mise en situation de véhicules lourds et encombrants. Sa surface dépasse les 2000 m². afin de permettre une construction rapide, différentes subventions sont sollicitées.

Parallèlement, les collections déjà rassemblées sont inventoriées et classées. L’ensemble est présenté au Conseil Artistique des Musées de France. Les collections sont reconnues comme étant d’une grande richesse et d’une certaine originalité. Dès que les conditions seront remplies, le musée fera partie des musées contrôlés à gestion municipale.

Le musée est inauguré le Samedi 29 Mai 1993. Depuis cette date, environ 10000 personnes le visitent chaque année. Un conservateur en assure le contrôle.

Les objets, documents et engins rassemblés permettent de découvrir toutes les facettes de la profession, sans oublier les constructeurs et industriels qui concourent à l’histoire du matériel de sauvetage et d’incendie. Certains objets sont très rares, parfois uniques et présentent un grand intérêt sur le plan historique et artistique.

Une bibliothèque technique, regroupant une grande diversité de toutes les publications faites depuis plusieurs siècles sera la base d’une recherche permanente en collaboration avec la Bibliothèque de Rouen, les Archives Départementales et les Historiens de la Faculté.

Un espace de rencontre permet de développer un centre culturel articulé autour de thèmes proches de la profession.

Après son inauguration et son ouverture au public, le musée devient contrôlé. Il remplit toutes les conditions requises.

Dans le domaine des véhicules, l’association a été amenée à récupérer un grand nombre d’engins qui était voué à la destruction. Il n’a donc pas été possible de trier, mais de stocker en attendant. Certaines pièces sont intéressantes par leur originalité ou leur rareté, d’autres d’un modèle plus courant auront un intérêt à plus long terme. Il n’y a pas de politique nationale à ce sujet. Il est difficile de sélectionner tel ou tel modèle. L’opportunité de récupérer a primé dans un premier temps faute de stratégie à long terme.


Musée des Sapeurs-Pompiers de France
Rue Baron Bigot
76710 MONTVILLE
Tél. et Fax : 02.35.33.13.51
Courriel : musee-sapeurs-pompiers@wanadoo.fr